SES VOYAGES AVEC OTTON II

 

On peut considérer trois périodes dans la vie de Théophano Skleraina en Occident comme impératrice.

Elles correspondent à des moments de sa vie que vous pouvez suivre dans les chapitres qui suivent.

 

972 - 976  L'APPRENTISSAGE

Effectivement, l’apprentissage de la vie à la cour ottonienne et de son fonctionnement, de la langue, principalement

le latin, de l’environnement politique, des relations avec l’Église ottonienne, dont nous avons vu le poids dans le Saint Empire,

ou des détails comme l’alimentation, le comportement vestimentaire auquel elle apporte sa touche raffinée, etc….

 

977 - 983  L'AFFIRMATION
De la première naissance, d'Adélaïde en décembre 977 jusqu'à celle d'Otton (III) en 980, elle consolide ainsi la famille ottonienne,

avec l’arrivée d’un héritier pour la descendance.

 

984 - 991  IMPÉRATRICE SEULE

Au décès inattendu de son mari, à 28 ans, en décembre 983, elle-même n'a que 23-24 ans. On va la voir faire face

à une situation tendue avec une partie de la famille, avec l'opposition menée par Henri le Querelleur, qui voulait

s’approprier le pouvoir du jeune Otton III, âgé seulement de 3 ans.

Bientôt régente, elle a les pleins pouvoirs. Sachant s’entourer de personnages de valeur et nouant des relations plus sereines

avec Adélaïde,  compte tenu des événements, elle se révélera dans toutes ses capacités à maintenir l’unité

du Saint Empire.

 

Tout au long de ces voyages, sans informations précises disponibles sur les modes et moyens de transport utilisés, nous retiendrons,

d'une manière qui pourra sembler empirique, 25km de moyenne par jour pour les déplacements à pied, 70km à cheval.

Au risque d’erreurs limitées, nous suivrons le tracé des voies romaines qui, même mal entretenues, semblent encore les plus

couramment suivies durant le Xe siècle.

Beaucoup d’auteurs font encore référence sur le sujet à l’Itinéraire d’Antonin ou à la Table de Peutinger. Il s’agit d’un siècle

de transition, nombre de choses changeront dans les suivant : pour les conditions de déplacement, la cartographie,

les modes de transports ou les diverses infrastructures.

Les voies maritimes et fluviales, peu documentées, malgré leur fréquentation,  n'ont pas été retenues.

Vous trouverez également, ci-dessous, une carte de l’Allemagne actuelle dont les Lands correspondent approximativement

à l’organisation du Saint Empire :

Lands Allemands actuels. Site :

http://www.lexilogos.com/allemagne_carte_regions.htm 

 

Liste des États ayant fait partie du Saint-Empire romain à un moment quelconque de son histoire entre 962 et 1806.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%89tats_du_Saint-Empire_romain

Nous devons en grande partie l’étude de ces chapitres concernant les voyages de Théophano au travail réalisé par Gunther Wolf, principalement en exploitant les diplômes ou les décrets promulgués par les intéressés, marquant ainsi leur passage dans les différentes étapes. (Wolf 2012). Les regesta, les différentes annales ou chroniques sont de précieuses sources d’information.

 

Liens internes                                                     Précédent : Théophano impératrice

            A  suivre : Voyager au Xe siècle                              Retour : Accueil Théophano Skleraina